TAUX
 
 
Top
pret personnel

Comment devenir propriétaire sans fonds propres ( Prêt à 125%) chez Créfinance.

En Août 2018, il est encore et toujours possible d’emprunter les frais de notaire auprès de votre courtier . Cependant, l’emprunteur doit respecter de nombreuses conditions. Le financement de ces frais devra obligatoirement se faire via un crédit hypothécaire, et non pas par un prêt personnel, ceci en respect de la directive européenne. Un grand nombre de particuliers souhaitent financer les frais de notaire lors d’un achat immobilier, les courtiers en crédits et assurances proposent différentes formules à même de satisfaire cette demande.

 

-) Emprunter une partie des frais de notaire.

Si l’acquéreur souhaite emprunter une partie des frais de notaire, le créditse conclut en une seule fois, c’est-à-dire à 105% du prix d’achat du bien immobilier. ( quotité à 105%). Le remboursement de l’emprunt lié aux frais de notaire sera donc ici totalement intégré à la mensualité du crédit hypothécaire. Cette option, permet l’échelonnement du remboursement des frais de notairesur la durée totale du crédit, est financièrement plus légère à supporter. Cette option reste assez sélective puisqu’elle implique des bons revenus, une certaine capacité financière et une stabilité professionnelle.

 

-) Financer la totalité des frais de notaire.

Lorsque l’acheteur d’un bien immobilier souhaite souscrire un crédit complémentaire pour couvrir les frais de notaire, l’opération financière se divise en deux crédits hypothécaires. Le premier par exemple en 20 ans ( ou 30 ans ) à taux fixe ou variable pour couvrir l’achat et les travaux et l’autre en maximum dix ans, destiné au paiement des frais de notaire et des droits d’enregistrements. C’est la banque qui règlera directement chez le notaire les frais liés à l’achat du bien immobilier.

Le crédit ( frais de notaire ) n’est possible que sous certaines conditions :

Il doit s’agir d’un premier achat – le nombre de crédits en cours doit être limité – les personnes fichées à la Banque Nationale ne sont pas recevables. Si toutefois les emprunteurs ont peur, il existe des formules ( budget ) afin d’adapter les mensualités le temps du paiement des frais de notaire. Si vous souhaitez plus d’information n’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe CREFINANCE.

 

-) Mettre un bien complémentaire en garantie

Cette option réside dans le placement d’un bien complémentaire en garantie. Si un futur acquéreur peut solliciter l’aide de ses parents pour mettre en garantie leur bien immobilier à la condition qu’il soit entièrement payé. Attention cette option comporte toutefois un risque : les parents interviendront comme affectants hypothécaire et non comme co-emprunteurs. Le crédit n’apparaîtra pas dans leurs charges et en cas de défaut de paiement de l’emprunteur, les parents pourront subir une saisie sur leur salaire voire in extrémis la vente de leur bien immobilier. Une situation qui reste extrêmement rare. Un dossier bien construit par votre Courtier et une confiance réciproque sont donc impératif.

Pour plus de sécurité, votre courtier ( Créfinance Liège et Charleroi) peut suivre le dossier et demander si nécessaire la mainlevée du bien précédemment mis en garantie, une fois le crédit hypothécaire est amorti depuis quelques années.

 

-) Emprunter pour financer des travaux

Si l’envie vous prend de vous lancer dans de vastes travaux, sachez qu’il existe des prêts appelés ( prêts travaux), ceux -ci possèdent des taux fort avantageux. Vous pouvez aussi bénéficier de primes à la rénovation de la région Wallonne, n’hésitez pas à vous informer chez Créfinance ou directement sur le site de la région Wallonne.

Dans le cas où vous remboursez actuellement un crédit hypothécaire et que vous souhaitez faire des travaux dans votre maison, sachez que vous pouvez profiter d’une reprise d’en cours. Cela consiste à demander à votre courtier la somme que vous avez déjà remboursée de votre prêt hypothécaire et cela sans devoir repayer lesfrais de notaire.

 

Si vous souhaitez avoir plus d’informations ou une étude GRATUITE sur le crédit sans fonds propres appelez aujourd’hui Pour un prêt à 125%, nous vous invitons à prendre contact avec une de nos agences Créfinance ou de nous rejoindre sur notre site www.crefinance.be

Ivan

Besoin d’aide ?

Appelez nous sur 04/226.85.06 ou entrez votre nom et numéro de téléphone et un collaborateur vous rappellera dans les plus brefs délais:




1+1+1 = taux révisable chaque année. Peux importe l‘évolution du taux à la hausse, il ne peut pas faire plus que doubler sur la durée du crédit.

5+5+5 = taux révisable tous les 5 ans.
Peux importe l‘évolution du taux à la hausse, il ne peut pas faire plus que doubler sur la durée du crédit.

10+5+5 = taux fixe 10 ans puis révisable tous les 5 ans.
Peux importe l‘évolution du taux à la hausse, il ne peut pas faire plus que doubler sur la durée du crédit.